Gros plan

Mon expérience de confinement en milieu rural

IMG_5920

Entre banlieue lors de la période scolaire et campagne le reste du temps, venez retrouver le quotidien de Mathilde, étudiante en communication à l’université Sorbonne Paris Nord.

Elle nous fait part de sa vie en confinement dans un petit village situé dans l’Oise, un des premiers départements touchés par le covid-19.

Bonne écoute !

Confinement solidaire : le bénévolat

C9808EA7-9C5B-4628-9E27-D2AF12BBBC89

Treizièm’onde s’est intéressée à l’initiative prise par Manon Danger, jeune étudiante et bénévole en cette période de crise sanitaire. Originaire de la ville de Nangis en Seine-et-Marne, Manon nous explique les démarches entreprises pour venir en aide aux plus vulnérables. Cela va des courses jusqu’à leur distribution dans le respect des préconisations de sécurité sanitaire.

Loisirs et prison : le témoignage d’un ancien détenu

maison-arret-Villepinte-Seine-Saint-Denis-22-2017_1_729_486

Treizième’Onde est allée à la rencontre d’Amidou Djawara. Ce jeune ancien détenu a accepté de nous raconter son expérience au sein de la prison de Villepinte. Dans cet entretien, il nous éclaire sur les différents loisirs présents dans le milieu carcéral et nous parle du programme Respecto né en 2001 en Espagne dont il a pu bénéficier.

Se rendre utile en confinement

B9722973090Z.1_20200318173414_000+G1OFOCQSJ.1-0-300x168

Depuis l’instauration du confinement, il nous est très souvent répété de rester chez nous pour ralentir la propagation du virus dans la population… Mais comment font les citoyens ayant besoin des associations pour survivre ?

Vous retrouverez le témoignage de Lola, qui souhaite contribuer à leur bien-être en aidant ces personnes tout en respectant les mesures de sécurité de cette période inédite en France.

[2/2] Covid-19 : les policiers en première ligne pour faire respecter le confinement”

44d3e8a6-b490-4c65-87d7-da699bb85262

Dans cette seconde partie, Laurent s’exprime sur les sanctions au niveau du non-respect du confinement ainsi que sur le relâchement des français au niveau des précautions à prendre pour protéger les autres.