Tag Archives: violences policières

Témoignage de Thomas : « Si la police est contre nous, qui sera pour nous ? » 1/2

Cité de l'Amitié

Voici le témoignage de Thomas, un jeune habitant de la Cité de l’Amitié, une cité-résidence tranquille de Bobigny en Seine-Saint-Denis. Thomas a été victime dans cette cité et plus précisément dans son hall d’immeuble de violences policières. Son cas est assez particulier puisque l’histoire a bel et bien été médiatisée notamment dans Le Figaro : les médias y incriminaient Thomas et ses camarades et non les policiers, ces derniers ayant eux-même eu des séquelles physiques.

Témoignage de Thomas : « Si la police est contre nous, qui sera pour nous ? » 2/2

Cité de l'Amitié

Nous retrouvons dans cette interview Thomas, le jeune balbynien de la cité de l’Amitié ayant été victime de violences policières en début d’année 2017, au sein de sa propre cité.

Les violences policières pendant le confinement

Les-violences-policières-ne-cessent-pas-avec-le-confinement

Durant le confinement qui a débuté au mois de mars, de nombreux débordements ont eu lieu notamment en banlieue parisienne.

Des vidéos amateurs prises par plusieurs témoins nous montrent des policiers intervenants dans ces différents quartiers dits « sensibles ».

Loi « Sécurité globale » : une atteinte à nos libertés selon la LDH 2/2

IMG SÉCURITÉ GLOBALE

Le 8 novembre 2020,  la Ligue Des droits de l’Homme conteste la proposition de loi dite de « sécurité globale » visant à interdire la diffusion de l’image d’un garde de la Paix en opération. Rencontre avec Dominique Noguères, vice-présidente de la LDH afin de comprendre l’importance de la liberté de l’image dans un contexte où le débat sur les violences policières bat son plein.

Loi « Sécurité globale » : une atteinte à nos libertés selon la LDH 1/2

IMG SÉCURITÉ GLOBALE

Le 8 novembre 2020,  la ligue des droits de l’Homme conteste la proposition de loi dite de « sécurité globale » visant à interdire la diffusion de l’image d’un garde de la Paix en opération. Rencontre avec Dominique Noguères, vice-présidente de la LDH afin de comprendre l’importance de la liberté de l’image dans un contexte où le débat sur les violences policières bat son plein.