Tag Archives: art

[En vidéo] Le collectif BIM, un nouveau regard sur l’urbanisme

capture-300x200-2

À l’occasion de la représentation du collectif BIM à l’Université Sorbonne Paris Nord, le 27 février 2020, Treizièm’Onde est allée à la rencontre de deux performeurs : Ferdinand Barbet et Antoine Amblard. À travers ce court reportage, apprenez-en un peu plus sur leur collectif et les dessous de leurs représentations.

Interprétation collective d’un lieu, méthode de travail et inspirations, les deux artistes nous font découvrir leur univers et nous offrent une vision de places urbaines sous une nouvelle perspective via leurs différentes représentations.

Crédits images vidéos : Gabriel Quirant et chaîne Youtube du collectif (etbim), crédits musique : Like Apollo – JimmySquare (musique libre de droit trouvée sur La Musique Libre)

Reportage réalisé par Charlène Freslon, Alice Chabot–Deja, Camille Coubray et Hugo Sincé.

Rencontre avec D’de Kabal : la masculinité au prisme de l’art

D' de Kabal photo prise par Anniat Ahamada

À l’occasion d’un concert donné au Forum de l’université Paris 13, nous avons pu nous entretenir avec le rappeur, poète, et metteur en scène D’ de Kabal. Il nous a parlé des ateliers qu’il anime au Campus de Villetaneuse, et de son laboratoire de déconstruction et redéfinition du masculin par l’Art et le sensible.

EVENEMENT – Discussion avec les organisatrices de l’exposition « Faire Corps »

Photographie issue de l'exposition "Faire Corps"

ÉVÉNEMENT – Treizièm’Onde a rencontré les six étudiantes organisatrices de l’exposition d’art contemporain « Faire Corps », qui se tient en ce moment-même et jusqu’au 20 décembre à Paris 13.

« Faire Corps« , c’est une sélection de compositions qui interrogent la place du corps dans l’art. L’arrangement des œuvres nous fait évoluer au cœur d’une conversation où chaque élément se répond autour de la mise en scène du corps. Parfois outil, souvent élément de dérision, c’est une jolie sélection d’œuvres qui place le corps comme art à lui-seul.

Après une courte présentation de chacune d’entre elles, Léa, Léa, Calypso, Sabrina, Tatiana et Lucile nous parlent notamment de la réalisation de l’exposition et partagent leur avis sur les œuvres exposées.

Lieux :
Campus de Villetaneuse (Café Expo)
Campus de Bobigny

« L’art peut sauver », la peinture comme thérapie, entretien avec Josué Comoe, artiste plasticien

Crédit photo : Anniat Ahamada
Du haut de ses vingt-trois ans, Josué Comoe est un artiste autodidacte, engagé et talentueux. Dimanche 9 décembre, nous avons eu le plaisir de l’interviewer à la galerie Schwab Beaubourg, lors de sa première exposition individuelle : Le noir comme couleur

Histoire de l’art d’un nouveau genre

HDAUNG

L’art a-t-il un genre ? L’art, de la préhistoire à nos jours, est un domaine qui valorise principalement le genre masculin. Peu de livres scolaires d’histoire parlent de femmes artistes. Auraient-elles été inexistantes, ou seulement méconnues ?